Revue IntranQu’îllités, n° 2, mai 2013, 240 p. / 25 euros

La revue se veut d’abord une poétique et un art de vivre. Elle vient d’une Haïti qui, toutes voiles dehors, s’échappe vers des rives inédites.

Les médias en parlent:

« …les textes s’entremêlent comme autant de cartographies intimes et, de leur rencontre avec les images, surgissent d’inattendues gerbes de sens : une mise en mouvement parallèle de l’écoute et du regard, un appel à n’en pas finir avec les mots, les formes, les couleurs… »  extrait de l’article « Archipel du sensible » de Anne Guérin-Castell sur le site de Médiapart

« Il existe une revue littéraire et artistique haïtienne de la qualité de la revue XXI et qui n’est pas réservée aux purs poètes mais s’adresse à tous ceux qui sont sensibles au dialogue des imaginaires, dans l’esprit d’Edouard Glissant. » Christian Tortel, l’Actualité littéraire sur France Ô – France Télévisions

La revue IntranQu’îllités est le coup de cœur d’Anne Bocandé, rédactrice en chef d’Afriscope, le 3/6/2013 

Dans la petite liste de nourritures spirituelles à consommer, sans date limite, de Karin Cherlonheix de Ouest-France, lors du Festival Etonnants Voyageurs : «L’Haïtien James Noël avait lancé ici l’an passé une revue mêlant les arts. Il revient avec le n°2 d’Intranqu’îllités. Textes créés spécialement par Dany Laferrière, Yahia Belaskri, Arthur H, Lieve Joris, des poèmes, des tableaux, des dessins, des photos. Ces 240 pages inclassables sont un objet rare.»

« Qu’une revue fasse l’événement est donc exceptionnel. C’est le cas de la revue Intranqu’Illités, lancée au printemps dans un tonnerre d’applaudissement au festival Etonnants voyageurs à Saint-Malo » François Mauger, Mondomix

Quelques mots d’écrivains et autres amateurs de la revue:

« I don’t think I’ve ever seen a magazine that combines such powerful images with meaningful, substantive words. » Ben Fountain

« Je suis totalement séduit par « l’objet/livre ». Le choix des illustrations, peintures (surtout) et photographies donnent à l’ensemble une créativité que peu de revues (à l’international) ont aujourd’hui. Et surtout un véritable point de vue esthétique en contre champ des textes. C’est très moderne et très réussi. »  «IntranQu’illîtés : les « il était une fois » de ce début de siècle.»   Jean-Luc Marty

« Une magnifique revue, de très haute tenue dans tous les domaines, voilà un signe essentiel depuis les îles lointaines dont la poésie nous est si proche » Jean-Pierre Siméon, Directeur artistique, Le Printemps des Poètes
 
« Revue publiée en Haïti par des écrivains haïtiens qui ont invité des écrivains venant de partout pour participer au nouveau printemps de la culture haïtienne après le séisme. » Dany Laferrière

Pour vous procurer un exemplaire de la revue, veuillez cliquer ici.

avec le soutien de:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :