A l’initiative de l’écrivain James NOEL et de la peintre Pascale MONNIN, l’association Passagers des Vents s’est créé dans un but d’animer un carrefour artistique et culturel en plein cœur de Haïti, où se côtoient écrivains et artistes toutes disciplines confondues, de l’intérieur comme de l’étranger, accueillis en résidence et/ou participant à la revue IntranQu’îllités.

Ce projet pilote et innovant pour Haïti, souhaite répondre à un besoin urgent de rendre à la population haïtienne et plus particulièrement aux jeunes, – principaux acteurs de changement -, un espace qui fomente imaginaire et espoir, et qui ouvre l’univers des possibles par la création. Il doit également permettre aux écrivains et artistes  étrangers de frotter leurs pratiques artistiques à un cadre nouveau, à partir d’une vision élargie du monde, d’un imaginaire titillé, d’une langue intérieure bouleversée… et de développer tout simplement de nouvelles voies encore inexplorées.

Ce brassage de création littéraire et artistique s’inscrit dans un projet citoyen plus large où la rencontre et l’échange avec le public, – par des interventions dans des écoles, des bibliothèques publiques et d’autres structures culturelles partenaires – contribuera à une dynamique culturelle continuellement renouvelée.

Par ailleurs, l’association souhaite par son action favoriser la création littéraire, des artistes plasticiens, des musiciens et assurer la diffusion des œuvres en Haïti et à l’étranger.

L’association est constituée de diverses personnalités du monde culturel haïtien et étranger, écrivains, artistes, acteurs culturels engagés dans des projets de reconstruction de bibliothèques, d’animations à la lecture…, mais aussi d’acteurs de la société civile haïtienne et de la coopération culturelle internationale. Par ailleurs, l’association bénéficie du soutien de plusieurs structures institutionnelles et du parrainage d’intellectuels et écrivains haïtiens.

Les fondateurs de l’association Passagers des Vents

JN_HR

James Noël © Thierry Hengsen

James Noël, né à Hinche (Haïti) en 1978 est un poète, écrivain, chroniqueur. Il écrit, dit-il, pour débarrasser son corps de tous les mots, histoire d’avancer dans le temps plus léger que le papier. Il est l’auteur d’une dizaine de livres, constitués essentiellement de poésie. Ses publications lui ont valu de nombreuses distinctions et des invitations un peu partout dans le monde. Il vient de terminer une année en tant que pensionnaire à la Villa Médicis.

PM

Pascale Monnin © Michel Flynne

Pascale Monnin fait partie de la troisième génération des Monnin, famille originaire de Suisse arrivée à Port-au-Prince en 1947, dont le travail de galeristes s’inscrit depuis plus de cinquante ans au coeur de l’effervescence artistique d’Haïti. Peintre, elle s’est forgée une place de choix parmi les « artistes contemporains » haïtiens.

Ensemble, ils donnent naissance, après le séisme, à l’association Passagers des Vents pour le développement de projets culturels et artistiques innovants, créant la première résidence artistique et littéraire en Haïti (Port-Salut) et la revue IntranQu’îllités. Objectif: offrir l’hospitalité aux imaginaires du monde entier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :