© Paolo Woods

« Il faut que les gens mettent dans leur tête le mot espoir.C’est pourquoi la littérature est importante: elle met en tête l’imaginaire du pays…

L’imaginaire favorisé par le livre, ça s’inscrit dans la durée. Alors que le séisme, le choléra, c’est ponctuel, dans quelques années ce sera du passé. Pas l’imaginaire. »

Rodney Saint-Eloi

Un des objectifs des résidences est également d’aller à la rencontre d’un public large, en mettant l’accent sur les jeunes. C’est pourquoi, nous organiserons à l’issue des résidences, des activités itinérantes étendues sur 4 villes (Port-au Prince, Port-Salut, Hinche et Jacmel) des rencontres en milieu scolaire et devant un public plus large, entre autres à travers le réseau des CLACS. L’organisation de cette itinérance se fera à travers nos réseaux à Port-au-Prince, comme le Ministère de la Culture, la Direction du Livre plus particulièrement, l’Institut Français, la Fokal, Le Café des arts etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :